Stroller, le légendaire poney volant irlandais !

Stroller, sur la photos ci-dessus à gauche, était un poney issu d’un croisement entre un Pur-sang Anglais et un Connemara. Du haut de son mètre quarante-deux, il est le poney le plus célèbre de l’histoire, notamment grâce à sa médaille d’argent décrochée aux Jeux Olympiques de Mexico, en 1968.  

À la tête d’une histoire des plus incroyables, Stroller était un poney hongre irlandais croisé Pur sang Anglais et Connemara. Il ne toisait qu’un mètre quarante-deux et pourtant il s’est hissé à l’échelle des plus grands chevaux de concours hippiques. Associée dès ses huit ans à celle qui sera sa seule cavalière et propriétaire, Marion Coakes Mould, il foula les plus belles pistes internationales aux couleurs de la Grande-Bretagne et rafla de nombreux prix.

Dès leur deuxième année ensemble, Stroller et sa pilote remportent la Queen Elizabeth II Cup de 1962 dans le cadre du Royal International Horse Show. Par la suite, ils furent vainqueurs du mythique Derby d’Hickstead en 1967, seul couple sans-faute sur les quarante-quatre partants. Également, ils se classèrent deuxièmes en 1964 et en 1968 et troisièmes en 1970, de ce même concours. Triomphants sur le Derby de Hambourg en 1971, alors que Stroller était âgé de vingt-et-un ans, ils réalisèrent le seul « Clear Round », surpassant les cinquante chevaux de l’épreuve. Le couple s’est également distingué dans les épreuves de puissances internationales contre ses compères puissants d’un garrot plus élevé. Notamment, le couple fut premier ex-aequo avec les chevaux, Alwin Schockemöhle et Athlet, sur deux mètres vingt. Performants en équipe, les deux champions participèrent à la victoire britannique dans trois Coupes des nations, puis à la victoire par équipe aux Championnats du monde.

La plus belle performance du poney est sans nul doute sa médaille d’argent en individuelle aux Jeux Olympique (JO) de Mexico en 1968. Surpuissant, il s’inclina finalement devant le cheval Snowbound monté par l’américain Bill Steinkraus, mais savourant cette incroyable deuxième place devant un public admiratif. Par ailleurs, le poney s’était cassé une dent pendant les Jeux, que les propriétaires ont préféré ne pas enlever, cela rajoutant une saveur particulière à cette performance.

Tout au long de sa fabuleuse carrière, Stroller aura gagné pas moins de soixante-et-une compétitions internationales, se distinguant comme le seul poney de l’histoire à avoir participé aux JO. En s’imposant face à de nombreux chevaux de talent, Stroller est à même de prouver que le coeur et le courage priment toujours.

Stroller s’est éteint en 1986, aux côtés de sa propriétaire, alors qu’il était âgé de trente-six ans. Il aura profité de sa tendre retraite pendant quinze printemps. Il restera le poney de coeur de la Grande-Bretagne, s’inscrivant parmi les poneys de légende à l’échelle mondiale.

 

Par Manon Seguin © Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *