Attention : la grippe équine est de retour !

La grippe équine est une maladie très contagieuse, qui peut avoir des répercussions importantes sur une activité équestre mais aussi sur le milieu dans sa globalité. En ce début d’année, une nouvelle épidémie s’est propagée à travers l’Europe, contraignant la Grande Bretagne à durcir ses contrôles dans le milieu des courses. La France, également touchée, implore à une vigilance particulière dans le monde des courses hippiques. 

Depuis le premier cas de grippe décelé à Paris le 14 décembre 2018, et à la suite de l’appel à la vigilance du 18 janvier, du Réseau d’Épidémiosurveillance en Pathologie Équine (RESPE) rapportant qu’une dizaine de foyers avaient été contaminés par la grippe, la situation semblait sous contrôle sur l’hexagone. Pourtant, la propagation de la grippe équine se poursuit avec un nouveau cas en Normandie, dans un centre d’entrainement de trotteur.

Dès lors des mesures de précautions ont été employées sur les chevaux de course, afin de contrôler l’épidémie. En plus des vérifications habituelles, néanmoins renforcées sur les chevaux étrangers, d’autres recommandations ont été imposées telles qu’un suivi de température, un circuit de soins ou encore un arrêt complet des mouvements à l’instar de l’interdiction de courir. France Galop et Le Trot en termes de médiateur, ont rappelé les consignes de surveillance primordiales, afin de révoquer l’intérêt de l’isolement des chevaux présentant des signes cliniques, de l’obligation de mettre en place un procédé de recherche de virus en cas de doute et de limiter les mouvements des chevaux.

Un rappel à la vaccination des chevaux de courses a été déclaré. Cela concerne les équidés vaccinés depuis plus de six mois, afin de limiter les symptômes et surtout la propagation de la maladie.

L’ensemble de la filière des courses est prié d’être très vigilant afin de contrôler l’épidémie et d’y mettre un terme.

Par Manon Seguin © Scoopdyga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *