J-30 avant le Jumping international de Bordeaux !

Du 7 au 10 février, le Jumping international de Bordeaux ouvre à nouveau ses portes, pour le plus grand plaisir des passionnés ! Cette quarante-cinquième édition voit revenir des rendez-vous connus par les habitués, comme le derby Devoucoux, ou l’étape de la Coupe du monde Longines de saut d’obstacles, mais quelques nouveautés sont également à découvrir ! Petit point sur le planning afin de préparer ce week-end bordelais comme il se doit.

Pour sa quarante-cinquième édition, le Jumping international de Bordeaux promet encore de surprendre le visiteurs. Les passionnés et curieux ont rendez-vous du 7 au 10 février, pour découvrir le Salon du cheval de Bordeaux, événement parallèle au Jumping, qui accueillera les meilleurs cavaliers du monde pour une étape de la Coupe du monde Longines, qui aura lieu le samedi 8 février. Pour célébrer l’ouverture de ce week-end, un spectacle, la Nuit Ibérique, est prévu le jeudi 7 février, présenté par l’École royale andalouse d’art équestre de Jerez, l’École portugaise d’art équestre de Lisbonne, le Cadre noir de Saumur et les Hasta Luego. Près de six mille spectateurs sont attendus pour assister à l’événement.

Autre rendez-vous fort attendu : le Devoucoux Indoor Derby. En effet, depuis 2014, cette compétition est rapidement devenue un des points d’attraction du Salon. Le Sud-Ouest, région particulièrement prolifique en terme de concours complet et d’élevage de chevaux dans la discipline, espère une nouvelle fois prouvé sa passion – et son talent – pour le cross !

Le Forum de Santé équine, nouveauté 2019

Mais pour cette quarante-cinquième édition, le Jumping de Bordeaux innove, et propose notamment un nouveau rendez-vous pour échanger autour de la santé et du bien-être des équidés, lors d’un Forum santé équine, qui aura lieu durant toute la durée du salon. Ce lieu est prévu comme un espace d’information en libre accès, et réunira également plusieurs experts, chaque jour, qui aborderont des thématiques spécifiques liées à l’élevage des équidés.

Plus d’information ici

Roxane Grolleau (avec communiqué) © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *