Fin 2018, qui au classement provisoire qualificatif 2019 As Poney Élite Excellence ?

Fin 2018 approche à grands pas, l’occasion de faire le bilan pour le milieu de cette saison sportive !  En As Poney Élite Excellence, en quête du championnat de France programmé l’été prochain, plusieurs couples se détachent et se placent en favoris dans le classement qualificatif 2019. EQ décrypte. 

Avec une saison des plus riches et fournies en victoires, la jeune cavalière de la Clémenterie Ilona Mezzadri, bien accompagnée de sa fougueuse Callas Rezidal Z, s’empare de la tête de classement qualificatif 2019. Elle semble tenir ses objectifs de conserver son titre aux prochains championnats de France ! Vainqueurs à de nombreuses reprises notamment dans la Super As Poney Élite Excellence du Salon du cheval de Paris en décembre dernier, et celle de Barbizon en octobre, ou encore au CSI du Mans il y a deux semaines, et avec leur très belle troisième place par équipe au championnat d’Europe de Bishop Burton l’été passé, le couple a démontré son talent et sa régularité qui semblent imperturbables.

Aussi bien placée dans la course, la cavalière de l’iconique Quabar des Monceaux, Romane Orhant, a su conserver sa place parmi les meilleurs cavaliers de l’année. En outre troisième au championnat d’Europe par équipe de Bishop Burton et quatrième individuellement, mais aussi vice championne de France l’année dernière, elle reste une valeur sûre pour le sélectionneur Olivier Bost, qui l’a une nouvelle fois choisie pour représenter la France lors de la finale du FEI PJT à Mechelen, en compagnie d’Ilona, sélectionnée avec Ken van Orchid.

Twinkle Toes Aluinn sous la selle de Léane Desmeure complètent ce trio de favoris. Triomphants sur la première manche de la TDA du Grand Lac et finalement quatrièmes, mais également membres de l’équipe médaillée de bronze lors des championnats d’Europe aux côté d’Ilona et de Romane, ils sont enclin à réaliser de belles performances la saison prochaine et devraient donc tout naturellement disputer la course aux médailles à Lamotte-Beuvron début juillet.

Juste derrière, nous retrouvons la jeune Sarah Desmoules et la belle Tutti Quanti Joyeuse qui ont notamment réalisé une très belle seconde place au jumping international de Nevers début octobre. Enfin couronnant ce Top 5, un cavalier vient perturber ce classement féminin. Le talentueux Arthur Delplace qui a réalisé une saison rebondissante, sur la fantastique Tralala des Salines, a su donner du fil à retorde à ses concurrents. Récemment classé deuxième à Deauville dans le Grand Prix Excellence, lauréat de la TDA d’Ozoir-la-Ferrière ou encore deuxième sur le Grand Prix Excellence du Touquet, le couple n’est pas démuni de talent et devrait donc se qualifier sans souci pour l’Open de France à Lamotte-Beuvron, dans quelques mois.

À noter tout de même les belles progressions de Mathis Vallat escorté du beau gris Udix d’Isky, de Fiona Tissier accompagnée de Ellen ou encore de celles qui décrochaient le bronze aux championnats de France 2018, Laura Dequevy et sa fidèle Hazelrock Fizz.

Tendances à suivre l’année prochaine.

Par Manon Seguin © Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *