Programme du week-end : du beau monde à la Super As de Saint-Gély-du-Fesc !

Ce week-end, les 15 et 16 décembre à Saint-Gély-du-Fesc, trente-cinq couples sont engagés dans l’épreuve Super As Poney. Les meilleurs cavaliers, accompagnés de leurs poneys, viennent défendre leur place et tenter de décrocher la plus haute distinction. 

Un plateau impressionnant s’est donné rendez-vous à Saint-Gély-du-Fesc. On retrouvera notamment en force l’équipe Muhr avec plusieurs couples : Victorieux à la TDA de Aix Meyreuil, le couple Pauline Camus et le bel Ultra de Tushita vient défendre sa place, suivis des beaux Rominet de Bruz et United des Islots, les deux montures de Louise Sadran. Clara Kauffmann et Alibi de la Buqueuse, troisième du Salon du Cheval cette année, ou encore Emma Meric et la jolie Venise des Islots tenteront de surpasser les difficultés du tracé dessiné par Bertrand Renaud. Zoe Wellenreiter, associée à Amour de Fougnard, et Lou Mai Flipo sur Qaid de la Seulles essayerons, elles aussi, de sortir leur épingle du jeu.

Du côté des autres cavaliers favoris, ouvreur de l’épreuve, Raphael Sales et son poney Quolibri de l’Etivant sont enclin à montrer l’exemple. Triple gagnante de la TDA de Fontainebleau, Charlotte Slosse sera de la partie avec le formidable Up le Ti’Wan. La jeune Lily Audinet accompagnée du bel Un Petit Prince, tentera de prendre sa revanche sur celle qui l’a devancé le week-end dernier à Ascain, la talentueuse Lola Brionne. Cette dernière, aux rênes de son fidèle Vaillant des Charmes, essaiera de réitérer son exploit. Quant au couple Alizée Bros et Rocket de la Courance, triomphant sur le petit Grand Prix de Ascain, il se retrouvera une nouvelle fois face à Naomie Garcia sur la selle de Vvolverine R’Ose qui s’étaient inclinés au barrage à quelques malheureuses secondes.

La dernière épreuve Super As de l’année 2018 devrait tenir ses promesses avec du beau sport et une compétition acharnée ! Les prochaines épreuves Super As se disputeront l’année prochaine, le 19 et 20 janvier 2019, lors de la TDA de Saint-Lô. Patience donc.

Par Manon Seguin © PSV Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *