Et les meilleurs poneys français sont…

Comme chaque année, l’IFCE note les poneys et chevaux français participants à des compétitions, leur attribuant à chacun un indice. Cet indice sert alors à classer les meilleurs équidés de l’hexagone. Alors, quels sont les poneys ayant eu la meilleure note cette année ?

Tous les ans à la même période, l’IFCE révèle les nouveaux indices des équidés de compétition français. À partir des classements qu’il a obtenu pendant l’année, le niveau de la compétition et de la concurrence, l’Institut français du cheval et de l’équitation effectue un savant calcul, permettant de donner une note à chaque cheval et poney, à condition qu’il est participé à une compétition sportive dans l’année.

Plus un cheval aura été extraordinaire sur l’année, et plus son indice sera élevé, donc. Mais, si vous êtes cavalier de compétition, votre cheval y sera également ! Sachez aussi que les indices sont divisés en fonction de la discipline du poney : IPC pour le concours complet, IPO pour le saut et IPD pour le dressage ! Il est donc tout à fait possible que votre monture ait deux indices différents, s’il a participé à plusieurs disciplines dans l’année.

Sachez cependant qu’il y a de fortes chances pour que votre cheval est un indice aux alentours des 100, ce qui est en effet l’indice moyen. Si votre poney possède un indice de 12à, sachez qu’il fait partie des 12,5% meilleurs poneys ! Et s’il est au dessus des 140, il est alors dans les 2% des poneys français les plus extraordinaires.

Callas Rezidal Z, meilleur poney d’obstacles

L’IFCE révèle ainsi que le meilleur poney d’obstacles cette année n’est autre que Callas Rezidal Z, la jument grise d’Ilona Mezzadri. La jument s’est en effet imposée sur de nombreux concours cette saison, et a par ailleurs fini troisième par équipes aux championnats d’Europe de Bishop Burton, ce qui lui vaut un IPO impressionnant de 181. À noter également que la seconde monture de la jeune Ilona Mezzadri, Ken van Orchid, est également récompensé d’un IPO de 161, une jolie performance ! Derrière la jument grise, Une Muse d’Hurl’vent, la monture d’Iris de Fontenay, obtient un IPO de 175. Et avec 173, la troisième place est obtenue exeaquo par la jument de Sarah Desmoules, Tutti Quanti Joyeuse*du Mystère et Volcane du Renclos. Aucun doute, cette année, les juments ont montré qu’il fallait compter sur elles !

O Ma Doué Kersidal, encore en tête du complet

Avec un IPC de 177, le poney breton O Ma Doué Kersidal prend une nouvelle fois la tête de ce classement. Le poney de Lisa Gualtieri ne semble pas prêt à laisser la place. Cependant, la relève se place progressivement : Vorissette Lescouley, jeune jument née en 2009, obtient un IPC de 166, et Boomerang de Tassine, fils du récemment disparu Jimmerdo de Florys, 165.

Bastille de Jubel meilleur poney de dressage

Enfin, en dressage, le meilleur score revient à Bastille de Jubel, qui obtenait déjà le deuxième meilleur score des poneys de six ans l’an passé, juste derrière Beltmeyer Linaro. Elle obtient cette année le score de 156.

Par Roxane Grolleau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *