À Niort, Lou Morali en force !

Ce week-end avait lieu l’étape niortaise (79) de la Tournée des As. La locale Lou Morali a imposé sa marque, en remportant trois des compétitions qui s’y sont tenues, dont les deux Grands Prix. 

La saison commence doucement, et quelques uns des cavaliers habitués de la Tournée des As s’étaient donnés rendez-vous dans les Deux-Sèvres, à Niort. L’étape a particulièrement souri à la jeune cavalière de seize ans, Lou Morali, qui repart avec trois victoires.

Déjà, le samedi, la Deux-Sèvrienne commençait fort, en remportant l’épreuve de Vitesse, avec Ushuaia Eliza Modesty, livrant un très joli sans-faute. Lou Morali était également engagée avec Berlioz d’Henan, cinquième au championnat de France Future Élite. Le couple signe un parcours plus rapide que celui d’Ushuaia, mais malheureusement, une faute sur l’obstacle 3 le prive de la victoire. Parmi les neuf couples à prendre le départ, deux autres seulement sont sans-faute : les cavaliers Kenzo Hode et Romane Orhant, membre de l’équipe de France lors des championnats d’Europe 2018 à Bishop Burton, ont complété le podium de cette épreuve de vitesse, avec leurs chevaux, Tiga du Marais et Aquina d’Elle.

Dimanche, Lou Morali remet le couvert

Le dimanche 30 septembre, sept cavaliers prenaient le départ de l’As Élite et seulement deux dans l’Excellence de la TDA niortaise. Et encore une fois, Lou Morali s’impose dans les deux compétitions.

Dans l’As Élite, la championne remporte le trophée grâce à son Berlioz d’Henan. Dernière cavalière qualifiée pour le barrage, elle sera également la seule a réalisé le double sans-faute, face à Zoé Tisseron, ouvreuse de l’épreuve, qui finira troisième de l’épreuve à cause de deux refus, derrière Quitterie Delouis et sa Vip du Lin, qui terminent leur tour en quatre points.

Quant à l’As Élite Excellence, la seule concurrente de Lou Morali, Louane Morichon Navalet, en selle sur Paps Late*Vincou, lui ouvre un boulevard, en finissant son parcours avec 21 points. La cavalière niortaise finit quant à elle son tour avec huit points de pénalité, et s’impose ainsi pour la troisième fois du week-end.

Roxane Grolleau © PSV Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *