La Grande-Bretagne doublement couronnée et les Bleus en bronze

La bataille s’annonçait serrée sur le stade principal de Tryon, et la Grande-Bretagne a finalement été la meilleure sur toute la ligne aujourd’hui à Tryon. L’Union Jack repartira de la Caroline du Nord avec non pas une mais deux médailles d’or, grâce au sacre de Rosalind Canter en individuel et à celui de l’équipe. Surprenante et solide, l’Irlande a conclu l’échéance avec deux breloques d’argent, dont une ramenée par Padraig McCarthy. Là encore au rendez-vous dans un grand championnat, les Bleus se sont assurés une belle médaille de bronze, tandis qu’Ingrid Klimke repartira avec ce métal en individuel, sûrement bien malheureuse d’avoir manqué le titre à un cheveu.

 - La Grande-Bretagne doublement couronnée et les Bleus en bronze

Avec un sans-faute, Rosalind Canter a assuré l’or par équipes à la Grande-Bretagne et fait un pas de plus vers le titre individuel. Crédit : Scoopdyga

Après les fortes pluies amenées par l’ouragan Florence, le point d’orgue des Jeux équestres mondiaux de concours complet a finalement pu se tenir aujourd’hui à Tryon. Et ce ne sont pas un mais deux God Save The Queen qui ont résonné sur le grand stade. Au terme des soixante-dix passages, la Grande-Bretagne a réaffirmé sa place de grande nation équestre, en décrochant l’or mondial en individuel et par équipes. Pourtant, tout n’a pas été tout rose aujourd’hui pour le quatuor mené par Richard Waygood. L’avance de plus de huit points prise à l’issue du cross leur a été utile puisque sur le parcours d’Allan Wade, Gemma Tattersall a laissé trois obstacles à terre en fin de course sur Arctic Soul, tandis que Tom McEwen sur Toledo de Kerser et Piggy French avec Quarrycrest Echo ont franchi la ligne d’arrivée avec une faute. À son entrée en piste, la numéro trois mondiale Gemma Tattersall avait donc une double pression : celle de sécuriser l’or pour l’Union Jack, mais aussi celle de l’individuel pour laquelle elle disposait de toutes ses chances. Pas vraiment de quoi impressionner celle qui terminait troisième des CCI 4* de Luhmühlen et Badminton cette année…

Avec un sang-froid remarquable, l’amazone de trente-deux ans n’a pas flanché, menant sonic Allstar B jusqu’au sans-faute. Poing levé, elle pouvait ainsi célébrer l’or par équipes qu’elle venait d’offrir à sa nation. En revanche, pour la compétition individuelle rien n’était fait puisque si elle s’assurait l’argent, Ingrid Klimke possédait toujours l’or virtuel avant son passage.
Heureusement pour la première et malheureusement pour la seconde, la première barre de l’ultime oxer est finalement tombée. Après quelques sursis sur le parcours avec SAP Hale Bob, l’Allemande a donc vu lui échapper le grand titre mondial individuel qu’il manque à son palmarès. Un an après être montée sur le toit de l’Europe, elle repartira de la Caroline du Nord avec le bronze, mais aussi avec le souvenir de l’abord dudit oxer qui lui a coûté si cher. Pas tellement à la fête par équipes avec une cinquième place finale, la Mannschaft se consolera tout de même avec ce joli podium individuel et l’assurance de pouvoir s’envoler vers les Jeux olympiques de Tokyo dans deux ans.

Que dire ensuite de la formidable remontée de l’équipe irlandaise au terme des trois tests ? Septièmes après le dressage, les Hommes de Sally Corscadden sont remontés en flèche à la deuxième place après le cross. Un rang qu’ils ont aujourd’hui réussi à conserver, cinquante-deux ans après leur dernier podium mondial, au mérite notamment de deux sans-fautes de Sam Watson et Padraig McCarthy, respectivement associés à Horseware Ardagh Highlight et Mr Chunky. Pour le deuxième couple, l’argent a été doublé avec l’individuel. Parmi les mieux classés à l’issue du cross, nombreux sont ceux qui se sont faits piéger aujourd’hui, ce qui a fait les affaires de Padraig McCarthy. Septième ce matin, il est finalement monté sur la deuxième marche du podium mondial, cinq ans après avoir débuté la compétition au niveau international. Éliminé aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro et aux championnats d’Europe de Blair Castle, il a cette fois pu enfoncer le clou avec son bai de treize ans, que sa femme Lucy a formé de 2011 à 2015.
Citons également Cathal Daniels et Sarah Ennis, qui ont tous deux fait partie intégrante de cette médaille d’argent par équipes grâce à Rioghan Rua et Horseware Stellor Rebound. Deuxième après le cross, la seconde a aujourd’hui perdu tout espoir de récompense individuelle après une faute sur le deuxième élément du triple n°5.

Le Japon en route pour Tokyo 2020

Le Japon en route pour Tokyo 2020 - La Grande-Bretagne doublement couronnée et les Bleus en bronze

Sur cet ultime obstacle, Ingrid Klimke a vu le titre mondial lui échapper… Crédit : Scoopdyga

Les médailles ne représentaient pas le seul enjeu de ce championnat, puisque les six meilleures équipes ont décroché leur ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo. Ainsi, la Grande-Bretagne, l’Irlande, la France, le Japon, l’Allemagne et l’Australie ont la garantie de pouvoir prendre le chemin de l’Asie dans deux ans. Invité surprise dans le haut de ce classement, le pays du soleil levant a aujourd’hui conclu son championnat à une superbe quatrième place. Avec la manière, Kazuma Tomoto, Yoshiaki Oiwa, Toshiyuki Tanaka et Ryuzo Kitajima ont aujourd’hui réalisé d’excellents parcours sur l’hippique, un test lors duquel les deux derniers n’ont pas touché une barre. Nul doute que dans deux ans les cavaliers du Français Laurent Bousquet seront au point à domicile.

Si le Japon a agréablement surpris, d’autres nations n’ont pas réellement conclu la compétition où on aurait pu l’imaginer, à l’instar de l’Australie, sixième devant la Nouvelle-Zélande, qualifiée tout de même pour les JO compte tenu du fait que le Japon est préqualifié en tant que nation hôte. Avec sans-fautes pour Andrew Hoy, Christopher Burton et Shane Rose, l’Australie a toute de même pu s’assurer une place pour les prochains Jeux tandis que les Kiwis sont passés à côté de l’hippique. Une faute sur le n°4 pour Mark Todd, une et deux barres à terre pour le couple que forment Tim et Jonelle Price, vainqueurs des CCI 4* de Luhmühlen et Burghley cette saison, et l’élimination de Blyth Tait sur le cross ont eu raison de leur classement.
À domicile, les Américains n’ont pas convaincu non plus, et devront se contenter du huitième rang ainsi que de la treizième place individuelle de Philip Dutton et Z, meilleurs représentants du quatuor aux couleurs du Stars and Stripes.

La première médaille française des JEM

La première médaille française des JEM - La Grande-Bretagne doublement couronnée et les Bleus en bronze

Les Bleus ont une fois de plus eu fière allure en championnat ! Crédit : Scoopdyga

Avec dans leurs rangs un seul couple sacré champion olympique par équipes aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette et Qing du Briot ENE*HN, les Français ont aujourd’hui montré que les Européens de Strzegom n’étaient qu’un mauvais souvenir. Malgré plusieurs forfaits avant l’échéance, ce quatuor choisi par Thierry Touzaint pour représenter la bannière tricolore a eu fière allure, des premières foulées sur le rectangle de dressage jusqu’à la troisième marche du podium par équipes.

Ouvreur idéal de cette composition, l’Adjudant Donatien Schaully a aujourd’hui tenu son rôle à la perfection en signant un premier parcours idéal sur Pivoine des Touches, maitrisée de A à Z. Lui aussi maitre de son sujet, Maxime Livio l’a aussitôt imité avec Opium de Verrières. Pour Sidney Dufresne, l’oxer placé en milieu de triple a toutefois été fatal, Trésor Mail ne pouvant sauver la faute. Toutefois, ce score a assuré à la France d’avoir sa place sur les marches du podium. Il ne restait alors plus qu’à déterminer la couleur du métal, en fonction des (contre-)performances des anglo-saxons.
Avec une lourde faute sur le vertical n°4, Thibaut Vallette et son bai n’auraient pu changer l’issue du classement par équipes avec un sans-faute. Malheureusement pour eux, cette erreur leur coûte une médaille individuelle puisqu’ils auraient pu décrocher l’argent en cas de parcours parfait. Rageant pour ce couple qui porte à chaque fois plus haut les couleurs de l’équipe de France depuis trois saisons.

Engagé en individuel, Astier Nicolas doit lui aussi se mordre les doigts d’avoir laissé l’entrée du triple à terre avec son Vinci de la Vigne. Sans cela, il aurait été ex-æequo avec l’Irlandais McCarthy, et leur résultat sur le cross les aurait départagés. Le double médaillé de Rio de Janeiro conclut ainsi son championnat à la septième place, soit un rang derrière son compatriote Lieutenant-Colonel. Son hongre de neuf ans repartira en tout cas de Tryon avec une sacrée expérience engrangée, de bon augure pour les échéances qui attendent les Bleus dans les mois à venir.

Si en raison du décalage de l’épreuve de saut d’obstacles, les Bleus ont dû filer dès la fin de la remise des prix pour attraper leur avion, ils ne repartent donc pas les mains vides puisque leur périple américain se conclut avec une belle récompense collective et l’assurance de pouvoir s’élancer à Tokyo dans deux ans. Chapeau !

Les résultats individuels ici 
Les résultats par équipes ici

Par Lucas Tracol 

1 comentaire

  1. Témoiignage : Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis quelques mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n’ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. La bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.
    Vous pouvez le contactez par: Email : [email protected] ou Tel: +229-66-54-77-77 whatsapp: +229-66-54-77-77

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *