Un trio féminin en tête, et la France en embuscade derrière la Grande-Bretagne et l’Irlande

Au terme du superbe cross des Jeux équestres mondiaux de Tryon, les cartes ont été quelque rebattues, dans la compétition individuelle, mais surtout dans le concours par équipes. Deuxième, septième et quatrième hier soir, la Grande-Bretagne et l’Irlande et la France sont bien parties pour se tailler la part du lion. En individuel, Ingrid Klimke, championne d’Europe en titre, tentera de sauver l’honneur de l’Allemagne. Mais elle ne dispose d’aucune marge d’avance sur la Britannique Rosalind Canter, l’Irlandaise Sarah Ennis et les Tricolores Thibaut Vallette et Astier Nicolas. Rendez-vous demain pour la visite vétérinaire et… lundi pour le test hippique.

En tête avec SAP Hale Bob, Ingrid Klimke porte désormais tous les espoirs allemands.
Crédit : Sportfot

Avant que la pluie, résidu de l’ouragan Florence, ne commence à s’abattre sur le Tryon International Equestrian Center, le cross-country des Jeux équestres mondiaux s’est déroulé sans accroc ni catastrophe humaine ou animale. Ouf! Après le psychodrame de l’endurance et l’annulation tardive de la Reprise Libre en Musique de dressage, les organisateurs américains ont réussi à sauver cette épreuve phare de l’événement. À l’arrivée, on a vu des cavaliers, chefs d’équipes et spectateurs enthousiastes. Tant mieux.

La piste, sujet d’inquiétude relative de la part de certaines délégations, s’est parfaitement tenue, tandis que les magnifiques obstacles de ce test de fond ont fait mouche, donnant lieu à du grand spectacle. Peut-être le temps imparti était-il un poil trop long, au regard du nombre important de seize sans-faute dans le temps, mais on ne va pas chipoter. Pouce levé pour Mark Phillips, le chef de piste britannique, qui jouait très gros aujourd’hui. À noter qu’en raison des conditions climatiques, le test hippique a été décalé à lundi, l’heure et le lieu – il pourrait même se tenir en indoor! – restant à déterminer, tandis que la seconde visite vétérinaire est maintenue pour demain, l’heure étant là aussi incertaine.

Décevantes Allemagne, Australie et Nouvelle-Zélande

Quatrième avec Qing du Briot*ENE-HN, le lieutenant-colonel Thibaut Vallette mène la très belle équipe de France, désormais promise au podium.
Crédit : Sportfot

Comme attendu, ce test a grandement bouleversé la hiérarchie établie après le dressage. En tête hier soir, l’Allemagne a flanché aujourd’hui, à l’image de Julia Krajewski, leader de la compétition individuelle, qui a concédé un refus un peu bête dans la combinaison numéro 14 avec Chipmunk FRH. Pas de faute mais trop de temps perdu en route pour Andreas Dibowski et Kai Rüder, associés à FRH Corrida et Colani Sunrise. La performance parfaite d’Ingrid Klimke et SAP Hale Bob n’a pas suffi à maintenir l’équipe à flot. Et la championne d’Europe en titre, nouvelle leader individuelle, devra donc sauver l’honneur de cette nation, grande mais moins forte quand même sans Michael Jung…

Naturellement, on attendait aussi de grandes performances de la part des deux armadas de l’hémisphère Sud. Et si l’Australie n’a pas sombré, elle n’a fait que conserver sa cinquième place, Christopher Burton et Shane Rose ayant subi des refus de Cooley Lands et Virgil, alors qu’Emma McNab a trop traîné en route avec Fernhill Tabasco. Seul Andrew Hoy a tenu le choc avec Vassily de Lassos, mais sa onzième place ce soir ne lui laisse sûrement pas espérer grand-chose en individuel. Et son équipe pointe déjà à plus de vingt longueurs de la troisième place, occupée par la France (112,2 contre 91,8). Quant à la Nouvelle-Zélande, grande favorite pour le podium, elle s’est noyée aujourd’hui, retombant à la dixième place. Ainsi, le vétéran Blyth Tait a chuté (sans gravité) avec Dassett Courage et son aîné Mark Todd a fauté sur McClaren. On a pourtant vu deux superbes cross de Tim et Jonelle Price, juchés sur Cekatinka et Classic Moet, mais le moindre faute s’est payée cash aujourd’hui. Sixième, Monsieur aura plus de chance de décrocher une médaille que Madame, douzième.

Troisièmes hier, les Américains, encouragés tout au long de leurs prestations par un super public, ont clairement déçu dans cet exercice malgré le maxi de Lynn Symansky, huitième avec Donner. Le refus Boyd Martin et Tsetserleg et les deux avaries de William Coleman et Tight Lines ont pesé trop lourd dans la balance. En revanche, quelle remontée du Japon, entraîné notamment par le Français Laurent Bousquet, qui a délivré trois très beaux parcours sans faute aux obstacles, dont un maxi pour Kazuma Tomoto et Tacoma d’Horset. Ce soir, le Pays du Soleil Levant est quatrième, de bon augure en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020, quoi qu’il arrive lundi.

Les Bleus sont bien au rendez-vous !

Troisième avec Horseware Stellor Rebound, l’Irlandaise Sarah Ennis est peut-être en passe de créer une très belle sensation à Tryon.
Crédit : Sporfot

Seules trois nations se sont montrées hermétiques à la faute aujourd’hui, et elles occupent logiquement les trois premières places du classement provisoire. À moins d’un improbable coup de théâtre, la France, troisième, a sans doute assuré sa qualification olympique, premier objectif de sa venue outre-Atlantique. Désormais, elle semble promise au bronze ou à l’argent, et plus difficilement à l’or, mais sait-on jamais. Parti en ouvreur, Donatien Schauly n’a sans doute pas pris tous les risques avec Pivoine des Touches, concédant 10 points de temps à l’arrivée. Mais il a su donner à ses coéquipiers les bonnes indications puisque Maxime Livio n’a lâché que 2 points avec Opium de Verrières (seizième), le lieutenant-colonel Thibaut Vallette, 1,2 avec Qing du Briot*ENE-HN, et Sidney Dufresne, 4 avec Trésor Mail (dix-neuvième). Thibaut Vallette est quatrième ce soir, à portée du podium et juste devant Astier Nicolas, auteur d’un magistral maxi avec Vinci de la Vigne. Thierry Touzaint aurait-il dû l’intégrer à son équipe plutôt que de le laisser courir pour lui-même? Il est toujours plus facile de juger après-coup…

Chapeau aussi à la surprenante Irlande, deuxième avec moins d’une barre d’avance sur la France (89 points). Pour cette équipe, on a compté pas moins de trois cross parfaits pour Sarah Ennis, troisième de l’individuelle avec Horseware Stellor Rebound, Padraig Mccarthy, septième sur Mr Chunky   et Sam Watson avec Horseware Ardagh Highlight, tandis que le tout jeune Cathal Daniels n’a concédé que 9’’ sur le temps imparti avec Rioghan Rua. Good job!

Et bravo surtout à la Grande-Bretagne, championne d’Europe en titre, qui a vraiment repris du poil de la bête depuis qu’elle est entraînée par Christopher Bartle. Même sans leurs stars William Fox-Pitt et le numéro un mondial Oliver Townend, les sujets de Sa Très Gracieuse Majesté restent des magnifiques crossmen à en juger par les quatre maxi de Rosalind Canter, deuxième avec Allstar B, Piggy French, huitième sur Quarrycrest Echo, Tom McEwen, dixième sur Toledo de Kerser, et Gemma Tattersall, dix-huitième avec Arctic Soul. A priori, l’or leur semble promis, et la joie se lisait aisément sur leurs visages à l’arrivée et lors de la conférence de presse.

Outre la bataille pour les deux podiums, lundi, on suivra avec attention le match pour les qualifications olympiques. En effet, moins de seize points séparent le Japon, quatrième (100,9), de la Nouvelle-Zélande, dixième (126,2). Entre ces deux nations, on retrouve l’Australie (112,2), l’Allemagne (114,2), la Suède (115,5), les États-Unis (121) et les Pays-Bas (123,6). C’est dire si le dénouement de cette compétition s’annonce épique!

Le classement individuel provisoire
Le classement par équipes provisoire

Par Sébastien Roullier © Sportfot

1 comentaire

  1. [email protected] : Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis quelques mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n’ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. La bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.
    Vous pouvez le contactez par: Email : [email protected] ou Tel: +229-66-54-77-77 whatsapp: +229-66-54-77-77

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *