Perle du Boisdelanoue à la retraite

Après dix années de bons et loyaux services, Perle du Boisdelanoue tire sa révérence. L’alezane multi-médaillée en a fini avec les terrains de concours et s’apprête à entamer une retraite bien méritée. Retour sur l’histoire d’une ponette atypique.

Perle, née en 2003 en pleine forêt de Chantilly, est le premier produit du célèbre élevage de Boisdelanoue de Lionel Gonzalez. Petite ponette D alezane, elle est le mélange d’une Trotteuse et d’un Poney Français de Selle tirant sur le Pur-sang Arabe.

« C’était vraiment du hasard ! J’avais un étalon à la maison. Je me suis dit « Tentons ! » Je souhaitais donner le courage du Trotteur, et le sang du Pur-sang. Et ce croisement a donné Perle ! J’ai eu pas mal de chance » nous raconte Lionel Gonzalez, son éleveur. Pas mal de chance, c’est peu dire ! Malgré un physique atypique et un coup de saut particulier, Perle ne touche pas une barre et a un caractère de guerrière. Atouts parfaits pour devenir une vraie championne !

Un coup de saut atypique multi-médaillé

À maturité, Perle commence sa carrière de concours complet avec l’amazone Mélanie Peyrind.

Mais c’est en compagnie de Marine Bolleret que la ponette se révèle. Leurs premiers championnats d’Europe, en 2013 à Arezzo en Italie, les font monter à deux reprises sur la seconde marche du podium, en individuels et par équipes !

L’année suivante s’avère tout aussi bonne. Elles reviennent avec une première place par équipes aux Championnat d’Europe et seront vice-championnes de France en As Poney Élite.

En 2015, Perle retourne aux côté son éleveur. Son fils, Quentin Gonzalez, brille tout autant en se classant vice-champion d’Europe avec la ponette qui n’en finit pas de s’imposer comme une valeur sure du concours complet français.

L’histoire ne s’arrête pas là. En 2016, Gaétan Couzineau reprend les rênes de l’incroyable Perle. Deux médailles pour deux participations aux Championnats d’Europe ! La première marche du podium les attend en 2017 et une troisième place en 2018, toutes deux par équipes.

C’est ce que l’appelle faire ses adieux avec élégance. Une belle clape de fin pour une ponette qui nous aura fait vibrer et rêver tout au long de sa carrière.

Elle prend maintenant le chemin des prés et promet de nous laisser, en plus des jolis souvenirs, de jolis poulains !

Par Camille Bensimhon © PSV Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *