Un cheval passe partout !

Stéphanie Agulha et Looking de Salinas, licenciés aux Ecuries d’El Suertes (95) n’en sont pas à leur premier podium en équifeel (série de tests  à pied inspirés de l’équitation éthologique visant à renforcer la complicité entre le cheval et son cavalier) lors du Generali Open de France Clubs. Depuis qu’ils pratiquent cette discipline en 2015, Stéphanie et Looking ont été vice-champions de France, médaille d’or en club 1, médaillés de bronze en club élite. Cette année, ils sont sacrés champions de France en club élite.

« J’ai commencé à monter Looking en CSO Club et Amateur, puis lorsqu’il a eu 14 ans je l’ai sorti en dressage car je rêvais de faire une libre en musique avec lui, reconnaît la jeune femme. J’ai ensuite découvert l’équifeel et j’ai tout de suite accroché car cette discipline renforce la complicité entre le cavalier et son cheval. Comme Looking est à moitié anglo arabe, il était très sur l’œil. Son comportement s’est nettement amélioré depuis qu’il fait de l’équifeel car il a gagné en sérénité et en confiance. Je conseille à tout cavalier, quelque soit sa discipline de pratiquer l’équifeel car cela apprend à gérer son cheval en toute circonstance. Les chevaux deviennent confiants et s’habituent à bon nombre de situations. On en fait de véritables passe-partout.»

Pour préparer ses championnats, Stéphanie s’est entrainée à la maison tout en sortant régulièrement en concours : « Cela permet à Looking de voir un maximum de situations différentes car les jeux sont différents à chaque concours. En équifeel, l’ambiance est très sympa car nous nous connaissons tous. Aux championnats, malgré quelques petites erreurs de ma part, Looking a été fantastique. » indique la championne.

A dix neuf ans, le petit cheval pie fruit d’un croisement entre un anglo-arabe et une jument camarguaise a fait en 2018 ses derniers championnats de France : « Il a bien mérité sa retraite, mais je continuerai à le longer et à le monter en promenade de temps en temps. »

Frédérique Monnier©PSV/Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *