Les Belges en haut du podium, les Français septièmes

Les championnats d’Europe Longines FEI de Jumping Juniors par équipe s’est soldé cet après-midi par la victoire de la Belgique, devant la Grande-Bretagne et l’Irlande. La France aura malheureusement multiplié les épreuves pendant les trois jours de compétition, et finit quant à elle à la septième place.

La joie d’Alexander Housen explose passé la ligne d’arrivée, alors que le cavalier vient de réaliser un parcours sans pénalité

Les cavaliers de l’équipe belge, Thibault Philippaerts, Simon Morssinkhof, Alexander Housen et Thibeau Spits aura été la plus forte dans ce championnat par équipe présentée par le haras du Val Henry. À l’issue des quatre jours de compétition, ils n’auront engrangé que 14.55 points de pénalité, soit loin devant les Britanniques et leurs 22.29 points. L’équipe du plat pays avait déjà très bien commencé lors de l’épreuve de la chasse, qui avait été remportée par Thibault Philippaerts. Au cours des deux manches, l’équipe belge s’est plu à relever les défis fixés par Grégory Bodo, le chef de piste, et sort de chaque manche avec seulement quatre points de plus au compteur. Chaque cavalier belge aura livré au cours du week-end au moins un parcours sans pénalité, démontrant ainsi l’homogénéité et la puissance de cette équipe Juniors.

La Grande-Bretagne et l’Irlande, pourtant devant les Belges à l’issue de la chasse malgré la victoire de Thibault Philippaerts, n’ont pas aussi bien déjoué les pièges de ces parcours très techniques. En effet, seulement trois cavaliers de ces championnats par équipe auront réussi le double sans-faute, dont l’Irlandais Jason Foley et la Française Laura Klein. Les Britanniques repartent donc avec la médaille d’argent et celle de bronze rejoint le camp irlandais, qui quittera cette compétition par équipe avec 25.17 points de pénalité.

La déception du côté français

Laura Klein réalise deux sans-faute pour l’équipe de France.

Les Français repartent quant à la septième place, un score qui déçoit le sélectionneur Olivier Bost : « Nous venions ici avec des espoirs de médailles, alors forcément, la septième place, ce n’est pas très satisfaisant ». Les cavaliers français ont notamment pêcher sur le parcours de la première manche, sur lequel Mathis Burnouf fait 20 points et Léonore Laville 12 points : « Cette première manche a été très décevante. Nous avons fait des erreurs que nous n’aurions pas dû faire. L’équipe était expérimentée mais je pense que les cavaliers ont souffert de la pression. Ce championnat à domicile a finalement joué en autre défaveur », analyse le sélectionneur. La jeune Laura Klein et sa jument Schweps du Soutrait auront réalisé la meilleure performance française, en finissant les deux manches avec une ardoise vierge. Comme hier, Nina Mallevaey et Solitude au Vent sortent de ce parcours avec une barre au sol, due à une faute de mains à l’abord.
Mathis Burnouf, qui avait multiplié les fautes lors de la première manche et de la chasse sortira de ce championnat par équipe d’une meilleure façon qu’il ne l’a commencé, avec seulement une barre au sol.

Tous les résultats par équipe ici

En individuel, Jason Foley prend le large

Jason Foley aborde la finale du championnat d’Europe Longines FEI de Jumping Juniors en tête.

Jason Foley mène la danse seul en tête dans le classement individuel de ce championnat d’Europe Longines FEI Jumping Juniors. Depuis le début de la compétition, le cavalier irlandais n’a pas fait tomber une seule barre ! Il creuse logiquement l’écart avec ses principaux concurrents, le Russe Egor Shchibrik, autre cavalier à avoir réussi le double sans-faute sur les deux manches, et le Britannique Oliver Fletcher.
Du côté des Français, la meilleure cavalière, Laura Klein, pointe à la dixième place, conservant donc des chances de médailles. Derrière, Nina Mallevaey est pour le moment à la vingt-troisième place.
Concourant seulement en individuel, Dylan Ringot fait malheureusement également deux barres, repoussant d’autant ses chances de résultats et échoue pour le moment à la trente-sixième place de ce classement. Classés plus loin que la trentième place, Dylan Ringot, Léonore Laville et Mathis Burnouf ne seront pas autorisés à prendre le départ de la finale, dimanche, mais concourront pour la consolante sur le Petit Parquet.

Tous les résultats individuels

Par Roxane Grolleau © PSV/Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *