En dressage Jeune Cavaliers, les Allemands prennent la tête de la compétition

Ce matin avait lieu la première manche par équipe du championnat d’Europe Longines FEI de dressage Jeunes Cavaliers présenté par le haras de Malleret. C’est l’Allemagne qui remporte provisoirement l’épreuve avec Don Windsor OLD monté par Lia Welschof. La cavalière offre ainsi la tête du classement provisoire à son équipe et devance Sara Van Deus Petersen, pour le Danemark, avec Katholm’s Ronaldo et Laura Quint sur Edison pour les Pays-Bas.

La première épreuve du championnat d’Europe Longines FEI de dressage Jeunes Cavaliers présenté par le haras de Malleret se tenait ce matin sur le Spring Garden, à Fontainebleau. Les cavaliers se sont succédés toute la matinée, enchaînant les allongements, appuyés et pirouettes. Rapidement, c’est l’Allemagne qui prend la tête du classement, avec Lia Welschof et son cheval Don Windsor OLD et sa coéquipière Westendarp Alexa. Le premier couple totalise 73%, et prend la première place du classement provisoire individuel. Les deux cavalières allemandes montrent une nouvelle fois la puissance de l’Allemagne dans cette discipline, alors qu’Isabelle Werth est la cavalière la plus titrée, toutes disciplines confondues. Après les Allemandes, c’est l’équipe danoise qui réalise les plus belles performances, avec notamment la reprise de Sara Van Deus Petersen, et qui réalise 72,676% et prend la deuxième place du classement individuel. Les Pay-Bas prennent quant à eux la troisième place du classement par équipe. Les cavaliers tricolores n’ont pas pour autant démérités et occupent pour le moment la sixième place

Une sixième place pour la France et une belle 13ème place en individuels pour Mado Pinto

Mado Pinto est la meilleure française sur cette manche.

Les cavaliers tricolores n’ont pas pour autant démérités et occupent pour le moment la sixième place au provisoire, après le passage des deux premières cavalières. Au classement individuel, la première Française n’est autre que Mado Pinto, la fille de Carlos Pinto, qui fait une belle treizième place avec son Lusitanien Rafale du Coussoul de la Gesse : « Il était vraiment top ! » assure la jeune femme, très contente de sa prestation. Pour elle, tout cela est le résultat d’une importante complicité avec le beau hongre gris de treize ans : « On se connaît par cœur et aujourd’hui ça a payé ! ». C’est d’ailleurs son père qui l’entraîne à l’année, et qui l’a emmenée aux championnats d’Europe Jeunes Cavaliers : « Dans tous les points et la technique elle a très bien monté, elle a assuré, elle a eu la main qu’il fallait, l’impulsion, l’équilibre. Je suis vraiment très fier de ma fille ! » Avec 68,911%, elle devance d’ailleurs directement la Belgique, représentée par Flore de Vos, montant Catcher, un étalon de onze ans. En revanche, devant elle se trouve la Russie, représentée par Yulia Gorbacheva sur Urbi et Orbi, un hongre bai KWPN de dix-sept ans. Une autre Française, Camille Boireau, n’a pas non plus démérité au sein de cette manche. Avec 67,470%, elle finit dix-huitième avec son cheval Delon von Humme. Elle est d’ailleurs devancée par un autre Pinto, Yoann, qui, comme son père, représentait le Portugal. La deuxième partie des cavaliers doit par ailleurs s’élancer sur le carré de dressage demain donc rien n’est encore joué !

Tous les résultats individuels ici

Tous les résultats par équipe ici

Par Célia Bellot © PSV/Morel

Retrouver ici les reprises de Lia Welschof, qui réalise pour le moment la meilleure performance de ce championnat, ainsi que celles des deux cavalières françaises :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *