Aux premiers secours ! Mon cheval est blessé !

Lorsqu’on part en randonnée, ou même sur les terrains de concours, le risque de blessure est tout aussi important qu’à la maison. Cheval qui panique dans le van, caillou sous le pied, eau trop froide, plaies diverses… Si nous connaissons souvent les premiers gestes pour sauver nos congénères, ce n’est pas toujours le cas pour les chevaux.

Une randonnée ou un concours, chacun le sait, cela ne s’improvise pas. Surtout si son cheval se blesse régulièrement. Une plaie, un bouchon œsophagien ou encore une inflammation peuvent arriver très vite, et il s’agit alors de bien connaître son animal, les bons gestes mais aussi les outils indispensables à toujours avoir sur soi, dès qu’on quitte la maison !

Soigner une plaie

Pour soigner une plaie, il faut tout d’abord couper les poils qui se trouvent autour. Cela permettra de mieux voir où elle est et quelle taille elle fait. En la nettoyant avec un peu d’eau, le soigneur-secouriste y verra également plus clair. Ensuite, il faut éloigner les mouches qui, si elles viennent boire dans la plaie, risque de l’infecter. Pour se faire, il y a deux solutions : soit on met un produit anti-mouche autour de la plaie, en l’appliquant avec un tissu de préférence pour être sûr que ça ne va pas dans la plaie ; l’autre solution est d’appliquer de l’huile essentielle de lavande, là encore à l’aide d’un tissu, à la fois autour de la plaie et sur la plaie. La lavande a également des propriétés cicatrisantes. Une fois le produit anti-mouche appliqué, il est important de mettre de la Bétadine jaune de préférence, afin d’aider le cheval à la cicatrisation. Ce produit aura aussi un effet antiseptique. Pour une plaie plus importante, l’arrêt de l’hémorragie, s’il y en a une, est primordiale en attendant le vétérinaire.

Il boîte ?

La boiterie peut-être la conséquence de nombreux problèmes. Le mieux est de commencer par vérifier le plus courant : le caillou dans la chaussure. La plupart du temps, les boiteries sont dues à un caillou coincé sous le sabot. Plus grave, quelques fois, cela peut être dû à un objet contendant planté dans la sole, appelé « clou de rue ». Il faut alors appeler le vétérinaire d’urgence. S’il n’y a rien sous la sole, il convient de vérifier la température des sabots en les touchant de la main. Un sabot chaud souffre d’une inflammation. Enfin, si tout est normal, le cavalier vérifiera les membres en remontant du boulet jusqu’au genou ou au jarret pour vérifier qu’il n’y ait pas de grosseur ou une différence de température, qui signifie un abcès.

D’autres urgences

Après la distribution de la ration, votre cheval se débat dans tous les sens et essaie de vomir ? C’est sans doute un bouchon œsophagien ! Il faut tout de suite appeler le vétérinaire et, en attendant, si le bouchon est visible à l’œil nu, un soigneur peut tenter de le faire sortir en massant soit vers le haut, soit vers le bas. Le vétérinaire introduira un conduit par les voies nasales afin de pousser le bouchon vers l’estomac. Pris trop tard, cela peut aller jusqu’à la pneumonie par corps étranger, laissant des traces pulmonaires indélébiles.

Outre le bouchon œsophagien, le coup de chaleur est d’ailleurs très courant en été, surtout dû à un manque d’hydratation. Le cheval peut soit être prostré, soit se mettre à foncer dans les arbres ou les murs. Il est essoufflé et transpire exagérément. Comme en cas d’insolation chez l’homme, il faut alors le mettre à l’ombre, lui poser des linges imbibés d’eau à renouveler régulièrement et lui donner à boire. Attention cependant à ne pas lui donner une eau gelée en cas de canicule, qui peut créer une colique mortelle en l’espace de cinq minutes.

Mieux vaut prévenir que guérir

Afin de mieux déceler les éventuels problèmes, il faut connaître l’état du cheval lorsqu’il est en bonne santé, et au repos. Le rythme cardiaque est alors de 35 à 45 pulsations par minute ; quant au rythme respiratoire, il est de 20 à 25 respirations par minute. La température rectale doit être à 37,5°C, les muqueuses doivent être rosée et, lorsqu’on appuie sur celle de la bouche, dans la lèvre inférieure, elle doit revenir à sa couleur d’origine rapidement. Enfin, en plaquant l’oreille contre le flanc du cheval, on entendra le murmure intestinal. Ici, ce sera le silence qui signifiera le problème.

Afin de prévenir des plaies bénignes, il convient de proposer un matériel propre, en bon état et adapté au cheval. La peau de mouton s’impose si le cheval marque au passage de sangle ; un mors à fort canon s’il blesse aux commissures des lèvres. Enfin, la trousse d’urgence peut parfois sauver une vie. Elle doit contenir :

  • 1 thermomètre électronique
  • 1 paire de ciseau à bouts ronds
  • 1 lot de compresses
  • 1 rouleau de bande adhésive type élastoplast, qui sera utile en cas d’hémorragie
  • 1 flacon d’antiseptique
  • 1 collyre sans cortisone, antiseptique ou cicatrisant.
  • 1 stétoscope
  • 100g d’aspirine.

Si le sujet vous intéresse, sachez que des formations existent ; n’hésitez pas à vous renseigner !

 

Par Célia Bellot © DR

1 comentaire

  1. Témoignage: je me nomme Mariam je suis algérienne d’origine mais je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d’une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu’il ne veut plus de moi qu’il ne m’aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j’ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j’ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m’a donné le contact d’un Grand Maitre au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c’est lui qui m’a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison apres 7jours de travaux magique.Pour tous vos problèmes,je vous laisse son contact tél : whasapp/Viber: +229 66 54 77 77
    Voici son site : http://grand-marabout-mediumvoyance-retour-affectif.com/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *