Dernière ligne droite avant Lamotte !

Dans quelques semaines aura lieu, au sein du Parc équestre de Lamotte-Beuvron, le tant attendu rendez-vous annuel des cavaliers montant à poney ou évoluant en club : le Generali Open de France. Il ne reste donc que peu de temps pour se qualifier afin de participer aux championnats, apogée de la saison sportive.

Dans la catégorie poneys, la clôture des engagements est fixée au 11 juin, tandis qu’elle est plus tardive (25 juin) pour ceux concourant sous la bannière d’un club. Afin d’assurer le bon déroulement des épreuves et de récompenser des catégories de niveau homogène, la Fédération Française d’Équitation a développé un véritable contrat technique. Il impose aux participants de réaliser un nombre minimum d’épreuves terminées, c’est-à-dire sans élimination ni abandon ou disqualification. Chaque couple doit réaliser des classements en premier quart d’un certain nombre d’épreuves (variable selon les disciplines) ou par équivalence, le double de classements en deuxième quart.

Pour tous les goûts !

Toutes les disciplines olympiques seront représentées au Parc équestre de Lamotte, qui accueille l’événement depuis 2001. Plusieurs milliers de cavaliers sont attendus, notamment dans les disciplines-phares comme le saut d’obstacles. Ce dernier, apprécié du public pour son côté sportif et la lisibilité de ses résultats, sera sans doute la star du rassemblement, avec les épreuves As Poney Élite et As Poney Élite Excellence qui monteront à 1,30m.  Le cross, épreuve-clé du concours complet, attirera aussi, avec ses obstacles en terrain varié, l’amateur avide de sensations fortes.

Les voltigeurs sont aussi conviés à cet événement hors du commun, où ils pourront faire montre de leur souplesse, de leur grâce et de leur équilibre.  Les adeptes du TREC, amoureux de la nature et des chevauchées en liberté, viendront à Lamotte rivaliser d’astuce et d’orientation. Quant aux fans d’attelage, ils seront eux aussi satisfaits, les meneurs devant réaliser un parcours en toute sécurité. Enfin, pour les amateurs de longues distances et de technicité, des boucles d’endurance verront s’affronter les plus motivés des équidés et de leurs cavaliers. Un mini Open Generali de France, dédié aux enfants entre trois et six ans, permettra de susciter des vocations chez les équitants en herbe.

Par Agathe Normand © PSV Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *