La France s’offre un triplé historique lors du CCIP2* de Marbach !

Les cavaliers Poneys de concours complet se sont offert un triplé historique ce week-end, lors du CCIP2* de Marbach, en Allemagne. Les tricolores ont mené la danse, en remportant la première et la deuxième place du classement par équipe, et en individuels Lisa Gualtieri a été particulièrement en forme, en se hissant sur la première place. Le sélectionneur Emmanuel Quittet était ravi de ses protégés ! 

Le couple Lisa Gualtieri et Oma Doué Kersidal était particulièrement en forme, ce week-end. Ils dominent la compétition dès le jeudi, où ils ressortent déjà en tête après le test du dressage (-24,30). Ses coéquipiers Paul Arthur Poitevin et Claire Barnaud livraient également une belle prestation avec respectivement Doerak et Nanouchka de Swan en 29,40 et 31,10 ; se positionnant septième et onzième.

Des Bleuets en forme !

Sur le cross, les Bleuets ont à nouveau répondu présents : tous sont sans-faute aux obstacles et cinq d’entre eux le sont dans le maxi (douze seulement sur cinquante-six partants). Lisa Gualtieri domine toujours la compétition, et l’élimination du couple second au provisoire lui donne même une barre d’avance pour s’élancer sur l’hippique. De leur côté, Lilou Ducastaing et Winnetou, Jonas de Vericourt et Vidock de Berder, Mina Saiagh avec son Penvins de Dives et pour Manon Marin associée à Urgence de Bel’Air complètent l’épreuve sans point d’ajout.

L’hippisme réussit bien aux cavaliers français ! Si certains se font avoir, comme Gaétan Couzineau et Perle du Boisdelanoue qui renversent la sortie du triple, la plupart sont au rendez-vous. À l’approche du Top 5, le classement subit quelques chamboulements, notamment avec les erreurs de l’Allemande Jana Lehmkuhl et Veith 4 perdent leur podium avec un gros score de 13 points. À l’inverse, le Belge Baptist Petillion et Hadgar ou la cavalière germanique Emily Roberg exécutent de parfaits sans-faute, mettant la pression sur la cavalière de l’équipe de France, dernière à s’élancer. Lisa s’applique sur cet exercice, qui peut encore piéger son bel O Ma Doué Kersidal. Si elle fait tomber une barre sur le vertical n°7, elle franchit la ligne d’arrivée sans davantage de fautes, et s’impose avec plus de trois points d’avance dans ce CCIP2* !

Les résultats ici

Par Roxane Grolleau © PSV Morel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *