Coupe du monde FEI : les résultats du week-end

Les Etats-Unis et l’Allemagne se sont imposés ce week-end lors de la Coupe du monde FEI de saut d’obstacles. Les Français Kevin Staut, Roger Yves-Bost, Simon Delestre et Julien Epaillard n’ont malheureusement pas été à la hauteur.

C’est une Américaine, Elizabeth ‘Beezie’ Madden, en selle sur Breitling-LS, qui gagne cette quarantième Coupe du monde Longines FEI, trente et un an après Katharine Burdsall et The Natural. Devin Ryan, un autre Américain, monte sur la deuxième marche du podium avec Eddie Blue, un cheval âgé de neuf ans. Il est le seul à ne pas avoir fait tomber une seule barre du week-end, mais un point de temps lui coûtera très cher. Pour autant, il est « fier de se retrouver pour la première fois sur un podium ». « J’espère que ce résultat donnera envie à notre entraîneur national de penser à moi pour les sélections pour les Jeux Équestres Mondiaux de Tryon », ajoute-t-il. Ils devancent ainsi le suédois Henrik Von Eckermann sur Mary Lou-Toveks, alors qu’il la tenait depuis vendredi à Devin Ryan. Au pied du podium se trouve encore un Américain, McLain Ward avec sa jument HH Azur, récemment sacrée par le Longines FEI World’s Best Jumping Horse.

Et les Français ?

Quant aux Français, seule l’expérience de Roger-Yves Bost aura permis de sauver les meubles ; il finit treizième du classement, juste derrière Marcus Ehning, mais loin devant Kevin Staut (21e) et Julien Epaillard (23e). Enfin, le Suisse Steve Guerdat, qui avait fait une grosse faute sur le deuxième du triple vendredi, a réussi à se rattraper et finit dixième de ce classement.

Isabell Werth s’impose en dressage

En dressage, c’est Isabell Werth qui l’emporte pour la quatrième fois, devançant ainsi l’américaine Laura Graves, qui avait pourtant fait une très belle prestation. Avec une moyenne de 90,657%, l’allemande estime qu’elle a réalisé sa plus belle reprise, sur le dos de Weihegold OLD. Laura Graves, quant à elle, montait Verdades et a fini sur une jolie note de 89,082%. A la troisième place, une autre allemande, Jessica von Bredow-Werndl, dont le cheval, Unee BB, participait à ses dernières finales de Coupe du Monde. La cavalière en était très émue. Là encore, le premier français, Ludovic Henry sur la selle d’After You, est quatorzième avec 72,786%. On espère maintenant que la France fera de meilleurs résultats aux prochaines éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *