Kent Farrington sacré meilleur cavalier mondial 2017

C’est le 11 Avril 2018, lors d’une cérémonie organisée à la mairie de Paris, qu’a été récompensé le cavalier américain Kent Farrington, ainsi que la jument HH Azur, avec son cavalier McLain Ward. En effet, c’était la première fois que les Longines FEI World’s Best Jumping Horse et Rider Award, qui récompensent réciproquement le meilleur cheval et le meilleur cavalier, étaient présentées. Cette cérémonie était organisée par la FEI, en partenariat avec Longines.

C’est Kent Farrington, avec 3313 points dans le classement des Longines Rankings 2017, qui s’est vu remettre la Longines FEI World’s Best Jumping Rider Award. Il est classé devant le Néerlandais Harrie Smolders, avec 2953 points au compteur, et un autre cavalier américain, McLain Ward, avec 2903. La jument de ce dernier, HH Azur, a remporté le Longines FEI World’s Best Jumping Horse, par l’intermédiaire de son co-propriétaire et représentant François Mathy. C’est la première fois que ces prix sont distribués. Ils récompensent le cheval ayant eu les dix meilleurs résultats dans l’année et le cavalier avec le score le plus haut des Longines Rankings. Pour atteindre la tête de cette liste, les cavaliers doivent s’illustrer dans certaines compétitions : les Grands Prix, la Longines FEI World Cup Jumping et la Longines FEI Jumping Nations Cup ainsi que les championnats du Monde et d’Europe Sénior ; les points comptent double lors des finales et des championnats.

Une grande première

C’est la première fois que la célèbre marque de montre a eu l’occasion de récompenser ainsi un cavalier et un cheval séparément. Aussi, Kent Farrington et François Mathy ont tous deux reçu une montre Longines issue de la Longines St-Imier Collection, ainsi qu’une réplique du trophée, représentant un sablier ailé en cristal, à l’image de la marque. La cérémonie était par ailleurs accompagnée de l’orchestre de la Garde Républicaine. On attend maintenant avec impatience les prochaines compétitions pour voir si les deux lauréats conserveront leur titre.

Célia Bellot © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *